Les lieux d’art contemporain se structurent en réseau touristique

Les lieux d’art contemporain se structurent en réseau touristique © JakobMacFarlane_Photo-Nicolas-Borel

Publié le 29/05/2015

Les sites de diffusion de la création contemporaine contribuent sans conteste, de par leur exigence et leur diversité, au rayonnement de la région Centre-Val de Loire. En effet, l’art est manifestement au cœur de l’identité de notre région, berceau de la Renaissance française.

L’art contemporain figure au rang des filières définies comme prioritaires par le plan marketing de la Stratégie Régionale de Tourisme Durable (2012 – 2015). C’est la raison pour laquelle le CRT Centre – Val de Loire a d’ores et déjà œuvré en faveur de la promotion touristique des sites majeurs régionaux :

  • réalisation d’un dossier de presse
  • soutien communication aux évènementiels (Triennale de Vendôme…)
  • démarchage de T.O à l’occasion des « Rendez-vous en France » les 31 mars et 1er avril derniers
  • organisation d’un voyage de presse les 11 et 12 juin 2015

A l’initiative du Comité Régional du Tourisme et de la Direction de la Culture de la Région Centre – Val de Loire, les responsables des principaux lieux régionaux de diffusion de la création contemporaine se sont engagés dans une démarche mutualisée de mise en marché touristique. Une charte d’engagement est en cours de rédaction et sera adoptée dès cet automne ; elle servira de fondement pour la mise en œuvre d’un plan d’actions partagé, reposant sur la définition de valeurs et d’objectifs communs.

 Sites engagés dans la démarche :

  • le centre de création contemporaine à Tours
  • le FRAC Centre à Orléans
  • les Tanneries à Amilly
  • le Domaine Régional de Chaumont-sur-Loire
  • l’Abbaye de Noirlac – Centre culturel de rencontre
  • la Fondation du Doute à Blois
  • le Château du Rivau à Lémeré
  • l’Association Emmetrop à Bourges
  • l’Artsenal à Dreux
  • l’Association Céramique de  La Borne.

 Car comme l’a écrit le quotidien « La Croix » dans son édition du mardi 5 mai dernier, « Ce qui se passe en Centre – Val de Loire est exemplaire. Il y a une volonté politique de valoriser les territoires à travers le développement de l’art contemporain ».